Les vins du Rhône de Julien Cécillon

et celui de Nancy Kerschen

Image for post
Image for post

En Janvier 2021, sortie du Croze-Hermitage Les Marguerites 2019, un des plus aboutis de la courte carrière de ce cru, quelques bouteilles de Croze-Pierre Aiguille 2018, le viognier Invictus 2019 toujours aussi séduisant et la nouveauté, la Syrah “l’Etrangère” No 7 de Nancy Kerschen Lire l’article.

Tous les vins sont en quantité limitée.

Julien est la star montante du Rhône nord ! Ce n’est plus vraiment une révélation pour les membres du cercle Beaugrand Vins puisque nous suivons ses vins et sa progression pratiquement depuis ses débuts.
Chaque nouveau millésime me conforte dans mon choix d’avoir été un des premiers en France à croire en lui et à proposer ses vins.

Le style me plaît toujours autant, c’est un savant mélange entre densité, concentration, fraîcheur, équilibre et harmonie.
Le fruité est vibrant et magnifié par un élevage judicieux, du grand art.

Les vins naissent savoureux pour les impatients, avec un véritable potentiel de vieillissement pour les épargnants.

Au sommet de ma hiérarchie avec les Chave, Jamet, Faurie et Gonon, je ne vois rien d’autre à acheter dans la région dans cette gamme de prix.

Julien est d’ailleurs conseillé par son ami Jean-Louis Chave sur ses projets de construction de terrasses pour planter quelques rangs supplémentaires de Croze-Hermitage “les Marguerites”.

=> CLIQUER POUR ACCÉDER À LA COMMANDE GROUPÉE

Commande groupée jusqu’au lundi 18 janvier, livraison ou retrait à partir du 25 janvier 2020.

Le millésime 2019 dans le Rhône nord

5ème millésime très réussi, le Rhône Nord a été gâté une nouvelle fois, voire épargné.
On a vraiment détraqué le climat et certaines regions en tirent un réel bénéfice.

Si vous avez aimé les millésimes précédents, vous allez vous régaler avec les 2019. Un rien plus denses et de garde que les 2018.

Ses plus belles cuvées n’ont qu’un seul défaut, celui de n’être produites qu’en très faible quantité (ente 600 et 2000 bouteilles), il n’ y en aura donc pas pour tout le monde.

=> Présentation des vins en commande groupée en fin d’article.

Revenons-en à Julien pour ceux qui ne le connaissent pas encore

C’est l’histoire d’un gars qui a grandi dans le vin en croyant y échapper.

Image for post
Image for post

Julien, jeune diplômé d’une école de commerce, a débuté sa carrière professionnelle dans la banque, avant de tout plaquer pour revenir aux sources, ou plutôt au vin.

Neveu de Jean-Louis Grippa, un des ténors en son temps d’Hermitage, la légende veut qu’il ait refusé de reprendre le domaine de son oncle avant qu’il ne soit vendu à Guigal.

Il lâche rapidement sa carrière de cadre et s’exile chez l’ongle Sam pour vinifier en Nappa Valley. Il y rencontre Nancy avec qui il revient en France en 2011 pour créer sa winery.

Image for post
Image for post

On parle beaucoup de Julien, mais c’est une affaire de couple. Voir l’article sur la première cuvée de Nancy.

Il est (re)parti de rien

mais il est soutenu et apprécié par de grands vignerons du Rhône tels que Pierre Gonon ou Bernard Faurie ses mentors et son ami Jean-Louis Chave.

Image for post
Image for post

Il a un réel talent et une vision du grand vin. Il aime avant tout travailler ses vignes.

Image for post
Image for post

Il pense que la Syrah peut être élégante et rivaliser avec les grands Bourgognes et que certains coteaux de Saint-Joseph et de Crozes-Hermitage peuvent rivaliser avec les plus grands terroirs rhodaniens.

Il mise sur les faces nord et les vignes en altitude et anticipe le réchauffement climatique.

Image for post
Image for post

Le domaine produit actuellement des vins à partir de vignes idéalement situées en Saint-Peray (blanc), Crozes-Hermitage, Saint-Joseph (rouge et blanc) et des Syrah et Viognier en IGP.

Il vinifie dans un micro chais et dorlote chacune de ses barriques.

Image for post
Image for post

Il exporte la plus grande partie de sa production vers les Etats-Unis (le premier marché qui lui a fait confiance, comme souvent) et n’a déjà plus rien à vendre.

Image for post
Image for post

Nous sommes très peu à connaître ses vins en France, mais déjà trop au vu des quantités disponibles …

… Beaugrand Vins et le sommelier du Crillon !

Bon à savoir

Les Syrah du Rhône nord,
sont des vins charnus, complexes, très équilibrés, avec un réel potentiel de vieillissement et une capacité à plaire au plus grand nombre.

Image for post
Image for post

Une région en pleine progression depuis le début des années 1990.

Voir les videos consacrées à la Syrah sur le site Beaugrandvins.com

Les vins du Rhône nord sont produits en très faibles quantités ce qui les rend difficiles à acquérir. Chez les meilleurs, les vins peuvent rappeler de grands Bourgognes, de par leur noblesse aromatique et leur équilibre septentrional.

Image for post
Image for post
Des vendanges sous le soleil, entre potes et avec le sourire, le vin ne peut être que bon !

=> CLIQUER POUR ACCÉDER À LA COMMANDE GROUPÉE

Commande groupée jusqu’au lundi 18 janvier, livraison ou retrait à partir du 25 janvier 2020.

LES VINS

Viognier (blanc) “Invictus” 2019

1800 bouteilles produites

Note BGV 91/100

Image for post
Image for post

Pour les amateurs de Condrieu, cette version sans excès du cépage garde son caractère très aromatique, avec une fraîcheur qui lui donne un équilibre et une race rare. Superbe à l’apéritif et en entrée ou avec des salades complexes.

Il possède une profondeur supplémentaire que l’on trouve rarement sur ce niveau d’appellation.
Il plaît aux amateurs de vins blancs qui reprochent souvent à ce cépage d’être trop superficiel.

Enfin, ce qui est remarquable, c’est l’attrait de mes clientes pour ce vin. Sans machisme, c’est le vin rock & roll pour une soirée entre copines.

=> CLIQUER POUR ACCÉDER À LA COMMANDE GROUPÉE

Crozes-Hermitage (rouge) “les Marguerites” 2019

2014 bouteilles produites.

Note BGV 93+/100

Image for post
Image for post

Cette cuvée fait partie des rares Crozes-Hermitage de coteaux, les plus qualitatifs et capables de produire des grands vins.

Situé sur la colline d’Hermitage, avec une exposition moins favorable en théorie, ce vin n’est donc “qu’en” appellation Crozes-Hermitage, mais le réchauffement climatique est en train de modifier la hiérarchie des terroirs. Ce type d’exposition en coteaux est une nouvelle source de belles bouteilles, à un prix sans rapport avec son illustre voisin d’Hermitage.

Les Marguerites est produit à partir des très veilles vignes plantées en 1950 et au début du XXème siècle.

Ce 2019 est d’une couleur profonde, presque opaque, le nez est raffiné, complexe, avec un fruité vibrant, des notes de cassis et de framboise mûres, réhaussées de touches florales et de cacao.
La bouche est concentrée, avec une belle sèvre, probablement le vin le plus dense produit par Julien sur ce cru. Les tanins bien extraits et enveloppés sont un gage d’une belle garde prévisible.

La finale longue possède beaucoup de fraîcheur et on conserve les aromes propres aux beaux vins du Rhône Nord.
Ce 2019 évoque plus un vin d’Hermitage qu’un Croze, devenu en quelques années une référence de l’appellation.

Je n’hésite pas à le servir à l’aveugle au milieu des plus belles bouteilles de la région.

Image for post
Image for post

=> CLIQUER POUR ACCÉDER À LA COMMANDE GROUPÉE

Crozes-Hermitage (rouge) “Pierre Aiguilles” 2018

600 bouteilles produites

Note BGV 94+/100

Image for post
Image for post

Deux pièces produites en 2018 (600 bouteilles) de très vieilles vignes (80 ans), sur le même coteau que la montagne d’Hermitage. De l’extrait de Syrah !

Un élevage plus long et ambitieux que les Marguerites, un très grand vin, à garder. L’élevage est perceptible, mais le fruité est superbe, l’intensité aromatique énorme. Dense, concentré, tonique. À mesurer à son illustre voisin d’Hermitage. Rare.

Attendre 3 ans, à boire sur 10 ou 15 ans.

=> CLIQUER POUR ACCÉDER À LA COMMANDE GROUPÉE

Commande groupée jusqu’au lundi 18 janvier, livraison ou retrait à partir du 25 janvier 2020.

L’Etrangère N°7 de Nancy Kerschen 2019

1000 bouteilles produites

Note BGV 91+/100

Image for post
Image for post

Une cuvée de pure syrah qui évoque, le cassis, les baies sauvages et des notes épicées typiques du cépage.

On retrouve en bouche la plénitude des vins du domaine, ce vin offre beaucoup de présence et de densité par sa concentration et une belle sève.

Tous les vins produits dans leur chais ont en commun une franchise, une précison de fruit, une fraîcheur et un équilibre que j’attribue à la conduite de la vigne vertueuse de Nancy et Julien.

Pour situer l’Etrangère dans la gamme des vins du domaine : un profil aromatique proche des Saint-Joseph et Croze-Hermitage, plus dense et de garde que la Syrah “Belle Horizon” pour ceux qui s’en souviennent et un rien plus tendre et précoce que les Marguerites.

Idealement il faudrait l’attendre un peu, quelques mois pour les plus impatients, 2 ans pour les autres. ce sera une très belle bouteille à déguster entre 2023 à 2030.

=> CLIQUER POUR ACCÉDER À LA COMMANDE GROUPÉE

Commande groupée jusqu’au lundi 18 janvier, livraison ou retrait à partir du 25 janvier 2020.

Written by

Fondateur du cercle Beaugrand Vins, www.beaugrandvins.com. Dégustateur du guide Bettane & Desseauve, animateur clubs d’œnologie. #vin #vins

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store